Fouet et soies

Moucheur en action de fouetter

Ardu mais lecture nécessaire

Rien de mieux qu'une vidéo (ci-dessous) pour expliquer ce mouvement typique du moucheur. Mais rien de mieux aussi que d'avoir un bon professeur, surtout sur les premières années. Vous avancerez plus rapidement et surtout sans accumuler des mauvaises habitudes difficiles à perdre par la suite. Mais au fait pourquoi on fouette? tout simplement pour sécher sa mouche en vol et allonger ou réduire sa distance. Avec une nymphe le nombre de fouetté est donc évidemment très réduit.
Considérant que l'harmonie entre soie et canne est respectée et sans bas de ligne ni mouche présentez-vous dans une zone dégagée, votre jardin par exemple. Sortez quelques mètres de soie bien étalée devant vous et par un mouvement arrière ample et non violent ramenez votre soie vers l'arrière. Une fois dépliée derrière vous la ramener vers l'avant. Vous avez déjà compris qu'il est impératif que la soie doit être tendue à l'avant comme à l'arrière. Laissez-lui le temps de s'allonger. Tous les moucheurs (même ceux qui ne le font pas) vous diront que la position idéale de la canne sera 10 heures devant et 14 heures derrière. Le coude restant assez près du corps l'avant-bras travaille seul (pas simple). Une notion élémentaire consiste à l'arraché, de partir un poil vers l'extérieur, et au retour avant plus vertical, ce qui évite pas mal de sacs de noeuds.
Entraînez-vous jusqu'à sentir le bon mouvement qui vous permet de ne pas taper ni devant ni derrière. Laissez bien votre soie s'étendre les bonnes cannes travaillent pour vous.
Une fois cette notion assimilée vous pouvez monter un bas de ligne que vous compléterez d'une grosse mouche bien voyante et bien moche sans ardillons. Placez devant vous à 7 ou 8 mètres une assiette. Le but étant, vous l'avez deviné, de poser votre mouche dans l'assiette sans toucher à l'arrière et avec un posé avant bien tendu et des plus silencieux possibles. Au fur et à mesure déplacez votre assiette plus loin et plus près pour pouvoir apprécier les différences du fouetté
Cela vous prendra beaucoup de temps avant l'excellence mais le résultat sera là, vous rentrerez dans la cour des grands.
Quand vous serez au bord de l'eau vous rencontrerez des situations qui n'ont rien à voir avec un jardin. Des arbres partout, des buissons sur l'arrière, des murs de clôture et j'en passe. Vous remarquerez aussi que les poissons gobent toujours aux endroits inaccessibles. Et c'est là tout l'art du moucheur, s'adapter aux situations, regarder les autres, les écouter, se faire ses propres réflexions, et au début perdre quelques belles mouches, mais un art ne s'apprend pas en 5 minutes.

Nota: la pêche au saumon à 2 mains fait l'objet d'un paragraphe spécial. 

Les soies

Soie de moucheur non montée

Les soies ont fait l'objet d'un paragraphe détaillé rubrique "matériel". On en trouve partout à tous les prix, je vous engage à privilégier une bonne marque (Lee wulf, Cortland, Deveaux...) et surtout de prendre celle qui correspond aux caractéristiques de votre canne mais aussi à ce que vous en attendez. Je vous ai donc pondu la dénomination des soies du commerce ci-dessous. La couleur n'a pas une grosse importance sauf si vous avez des problèmes de vue. Une blanche, grise ou vert clair sont nos préférées. Une dernière chose pour finir, entretenez votre soie après chaque partie de pêche, nettoyage et stockage et graissez là quand elle frotte dans les anneaux.

Leurs dénominations avant achat:
WF (fuseau décentré) poids vers l'avant permet des longs lancés.
DT (double fuseau) permets des posés plus discrets. Quand la pointe est abîmée il suffit de retourner la soie et on repart neuf.
SF (simple fuseau) la plus élémentaire. Attention elle n'est pas réversible.
L  (level ou fuseau parallèle) a profil constant en fait une DT sans le fuseau.
ST ou SH (shoting taper) permets des lancers exceptionnellement longs.


Dénomination de flottabilité:
F : floating elles flottent donc.
S: sinking elles plongent
N (neutral) surtout pour l'émergente elle reste juste sous la surface sans plonger.
ST ou FS: ( sinking taper ou floating taper) soie flottante qui n'a que la pointe qui coule.

La double traction kesako?

Pour finir et en conclusion du chapitre un geste que vous serez appelé à faire, peut-être comme moi instinctivement, appelé la double traction. Ce geste permet de lancer plus loin dans des situations inattendues ou passagères. Dans ce cas de figure si vous êtes droitier le bras droit s'occupe de la canne est le bras gauche de la soie. Vous allez rapidement vous rendre compte que votre bras gauche ressent les tensions des différents fouettés. À ce moment quand vous sentez votre soie qui tire sur votre poignet retenez la un instant puis relâchez-la rapidement. Vous remarquerez que votre soie s'allonge mieux et quand vous relâchez elle s'étend plus facilement vers l'avant. Une fois bien assimilé le mouvement il vous suffit avec votre main gauche de sortir de la soie pour allonger de plus en plus la distance. Vous allez aussi vous rendre compte de l'importance de votre main gauche.

Une de nos vidéos du fouetter

Cette vidéo a été tournée au bord de la Vis dans l'Hérault en mai 2021 au lieu dit le Grenouillet.

Résultat: en 4 heures 1 seule truite de 30 prise en nymphe plombée dans un haut fond en bordure d'un fort courant.

Astuce: les poissons de la Vis sont démoralisant tellement ils sont méfiants, en se rapprochant des zones tumultueuses les bruits d'eau amoindrissent leur crainte.